Bulletin municipal numéro 47 janvier à avril 2009

Par  La Mairie  vendredi 17 avril 2009.
 

Les travaux dans le village ont continué

Les travaux dans le village ont continué jusqu’au 20 décembre malgré un hiver rigoureux, puis ont repris au début de mars. Il faut remercier tous ceux, Commission des travaux, Service de l’eau et bien d’autres, qui ont contribué sans défaillance à leur bon déroulement. Il faut remercier aussi les employés de l’entreprise ABRACHY qui se sont dépensés sans compter pour que les réseaux d’eau et d’égout fonctionnent avant Noël.

La première tranche se termine. La deuxième est commencée. Merci à tous les ozois qui supportent ou qui vont supporter patiemment les inconvénients du chantier.

Nous avons eu des surprises au fil des travaux. D’abord, la branche de l’égout ancien descendant de la place de l’église à la RD 48 (maison de Denise BERMOND), que nous comptions conserver pour évacuer les eaux pluviales et celles des fontaines, s’est révélée défectueuse. Elle a dû être refaite à neuf. Ensuite, l’égout courant sous la route devant la Mairie, dont la rénovation était programmée seulement dans une future tranche, est fissuré et obstrué en plusieurs endroits. Il faudra le remplacer. En revanche, la branche ancienne descendant de chez Magdeleine SAUVEBOIS vers le carrefour du lotissement est en bon état. Elle a été prolongée jusqu’au ruisseau de la Charrière ; elle fera partie du réseau pluvial.

Pour contribuer à l’autofinancement des travaux par la commune, le Conseil Municipal a décidé d’augmenter les impôts locaux, une mesure raisonnable qui a été longuement discutée. Vous en trouverez le détail dans ce bulletin. Je rappelle que la commune n’est maîtresse que des taux ; les bases d’imposition, auxquelles les taux sont appliqués, sont fixées par les services fiscaux.

La réfection du pont de la Bachassette est commencée. Dans une première étape un radier sera construit sous l’ouvrage et la culée de la rive gauche sera renforcée. La deuxième étape concernera le tablier et le parapet du pont.

Madame ZAVATERO a dû nous quitter pour aller s’installer au Foyer de VEYNES. Elle et son mari ont occupé pendant 23 ans le logement de l’école. Nous regretterons cette ozoise pleine de gentillesse et de verve, souvent penchée à sa fenêtre pour discuter avec les passants. Nous lui souhaitons un séjour agréable au Foyer ... où nous irons la voir.

Le maire,

Jean-Marie BERMOND


Bulletin numéro 47