Bulletin municipal numéro 53 mai et juin 2011

Par  La Mairie  samedi 14 mai 2011.
 

Ce bulletin est consacré pour l’essentiel aux finances de la commune : Impôts locaux, budget primitif 2011

On y verra d’abord les conséquences du réaménagement global de la fiscalité locale. Le plus surprenant est l’augmentation du taux communal de la taxe d’habitation. La raison en est que le transfert de ressources du département vers la commune se fait par un transfert de taux. Le mécanisme est expliqué dans ce Bulletin (page 3). L’opération devrait être neutre pour le contribuable. Le budget primitif a été voté le 14 avril.

La construction de la station d’épuration constitue la plus importante dépense prévue. C’est la dernière étape de priorité 1 inscrite au Schéma Directeur de l’Assainissement. La station, à roseaux et purement gravitaire, sera construite à l’Arousier, sur un terrain acheté par la commune (achat subventionné par la Région) Pour que les subventions du Conseil Général nous soient définitivement attribuées, nous devons commencer les travaux au plus tard le 30 septembre 2011. Le financement étant maintenant possible, nous entamons donc la phase des appels d’offres.

Quelques mots maintenant (oubliant la finance) sur un sujet qui suscite actuellement beaucoup de discussions : la fusion des intercommunalités. Je ne vais pas décrire les différentes étapes prévues, dont la presse a abondamment parlé. Je dirai seulement que la commune a reçu le projet préfectoral de Schéma Départemental. Le Conseil Municipal doit se prononcer pour avis. Le projet prévoit que la Communauté de Communes des Deux Buëch fusionne avec les Communautés du Dévoluy, du Haut Buëch, du Serrois et de la Vallée de l’Oule. Il prévoit aussi la disparition du SIVU du Val d’Oze. Un article de presse récent a classé ce syndicat parmi les "inactifs". Il s’agit sans doute d’une "coquille" car ce SIVU ne mérite pas cette indignité. Il fonctionne toujours et il a le mérite de fournir aux communes membres un personnel intercommunal permanent, dévoué et compétent. Le projet préfectoral lui rend plus de justice en indiquant seulement qu’après la fusion projetée son objet ne justifiera plus son existence.

Le maire

Jean-Marie BERMOND


Bulletin numero 53